Return to site

Quels sont les meilleurs nutriments pour la culture du cannabis?

Si vous souhaitez vous former à la cannabiculture et devenir un expert, n'hésitez pas à vous inscrire à notre programme de formation en ligne

Pour les producteurs de cannabis, choisir les meilleurs nutriments peut s'avérer être une tâche ardue. Ils dépenseront souvent beaucoup plus d'argent qu'ils n'en ont besoin. Avec un si grand choix d'options allant des nutriments hydroponiques aux nutriments organiques, les nouveaux producteurs peuvent rapidement se sentir dépassés. Mais avec un peu de connaissances sur les exigences des plantes de cannabis et sur la manière dont elles absorbent et utilisent les nutriments, vous pouvez sélectionner en toute confiance les produits dont vous avez besoin sans vous ruiner.

De quels éléments une plante de cannabis a-t-elle besoin?

Votre plante de cannabis a besoin d'un groupe principal d'éléments qui sont collectivement appelés macronutriments. Voici une liste des éléments minéraux et non minéraux dont vous avez besoin pour nourrir votre plante.

Substances nutritives minérales extraites du sol :

  • Azote (N)

  • Phosphore (P)

  • Potassium (K)

  • Calcium

  • Magnésium

  • Soufre

Azote

L'azote est principalement responsable du développement d'une plante au cours de sa phase végétative. C'est une partie essentielle de la chlorophylle et sans elle, une plante ne peut pas transformer la lumière du soleil en énergie et ne pourra pas grandir.

L'azote fait également partie des acides aminés qui agissent comme des blocs de construction pour les protéines d'une plante. Sans les protéines nécessaires, vos plantes de cannabis seront faibles et fragiles. L'azote fait également partie de l'ATP, ce qui permet aux cellules végétales de contrôler l'utilisation de l'énergie.

L'azote est également nécessaire pour créer de l'acide nucléique, un ingrédient essentiel de l'ADN ou de l'ARN, et sans lui, les cellules ne pourraient pas se développer ni se multiplier.

Phosphore

Le phosphore est important pour la production de gros bourgeons en bonne santé. Le rôle clé de cet élément est d'aider à rendre les nutriments disponibles pour que la plante puisse les absorber. Ces nutriments sont ensuite utilisés pour construire la structure de la plante, de la racine aux fleurs.

Sans phosphore adéquat, les plantes montreront des signes de racines non développées et pourraient même ne pas fleurir. Les premiers signes de carence en phosphore se manifestent par une teinte violette dans les nervures des feuilles.

Potassium

Le potassium a de nombreux emplois qui aident largement à réguler les systèmes qui maintiennent une plante en bonne santé et en croissance. Il joue un rôle important dans la régulation passive des concentrations en eau et en sel dans la plante. Le potassium accomplit cela en contrôlant l'ouverture et la fermeture des stomates, ce qui permet à une plante d'échanger du CO2, de l'H2O et de l'oxygène.

Le potassium déclenche également la production d'ATP, qui stocke l'énergie produite par la photosynthèse en créant du glucose. Ce glucose est ensuite utilisé comme énergie pour la plante en croissance. Sans une quantité suffisante de potassium, vous verrez des plantes faibles prêtes pour l'énergie qui semble brûlée, car elles sont incapables de réguler avec succès les échanges de CO2, H2O et oxygène.

Calcium

Le calcium est responsable de la cohésion de la structure des parois cellulaires d’une plante. Sans calcium, la nouvelle croissance ne se développera pas correctement et la plante poussera pas comme elle le devrait. La nouvelle croissance sera retardée, les feuilles se recourberont et des taches rouillées apparaîtront sur la plante.

Magnésium

Le magnésium agit comme la molécule centrale de la chlorophylle et sans elle, les plantes ne sont pas en mesure de générer le glucose issu de la photosynthèse. Pas de magnésium signifie qu'aucune énergie ne peut être convertie à la lumière du soleil.

Une fois que le magnésium a aidé à créer du glucose, il aide à métaboliser ce même glucose pour le rendre disponible pour la croissance de la plante. Sans suffisamment de magnésium, vous trouverez des feuilles jaunies, avec une décoloration atteignant également les veines.

Eléments non minéraux dérivés de l'air et de l'eau

  • Carbone

  • Hydrogène

  • Oxygène

Comment utiliser les nutriments ?

Les trois chiffres indiqués sur le devant des sacs d'engrais, des bouteilles de solution nutritive ou d'autres additifs indiquent la quantité des trois éléments principaux (azote, phosphore et potassium) présents dans le produit. Par exemple, un produit portant la mention «10-4-4» contiendra 10% d'azote disponible, 4% de phosphore et 4% de potassium en poids.

Tous les autres nutriments minéraux sont regroupés dans la catégorie des micronutriments, car ils sont utilisés en quantités beaucoup plus faibles. Ce groupe comprend les éléments suivants :

  • Zinc

  • Le fer

  • Manganèse

  • Molybdène

  • Chlore

  • Cobalt

  • Silicium

  • Bore

  • Cuivre

Bien que les plantes de cannabis nécessitent de très faibles concentrations de ces éléments pour s'épanouir, elles sont toujours essentielles à la santé et à la croissance générales de la plante.

Nous allons examiner maintenant les principaux types de nutriments utilisés par les producteurs de cannabis aujourd'hui, ainsi que leur application appropriée. Avant de commencer à cultiver, cependant, nous vous recommandons vivement de vous familiariser avec les mécanismes fondamentaux par lesquels les plantes absorbent l’eau et les nutriments, l’osmose et le transport actif.

Hydroponic (Soilless) Cannabis Nutrients

La culture hydroponique consiste simplement à cultiver des plantes sans sol, généralement avec un autre substrat, comme de la laine de roche, des galets d'argile, ou un mélange quelconque. La plupart des cultivateurs de cannabis en intérieur cultivent de manière hydroponique, même s'ils utilisent des seaux de «terreau» et arrosent chaque plante à la main.

Pour cette raison, la grande majorité des nutriments vendus spécifiquement pour la culture du cannabis sont des nutriments hydroponiques. Ces produits sont composés de sels minéraux concentrés, généralement sous forme liquide mais parfois sous forme de poudres, qui doivent être diluées dans de l’eau à un niveau adéquat pour la plante.

Les nutriments doivent être solubles dans l'eau pour que la plante puisse les absorber. Les produits liquides sont vendus en deux parties (généralement étiquetées «partie A» et «partie B») car ils contiennent des éléments qui se précipiteront hors de la solution s'ils sont mélangés à une concentration élevée, ce qui les rendra indisponibles. Combiné dans le bon volume d'eau, ce n'est pas un problème.

Les produits sont également répartis entre les solutions «Grow», riches en azote nécessaire à la croissance végétative, et «Bloom», riche en phosphore pour le développement des fleurs, car la plante de cannabis a des besoins nutritionnels différents selon les stades de croissance.

Il faut faire très attention lors de l'application de nutriments hydroponiques, car la suralimentation peut endommager les plantes et même entraîner leur mort. Une règle générale est de commencer à environ 25% du niveau recommandé sur l'étiquette du produit et de monter progressivement jusqu'à la force maximale. Les cultivateurs de sol utilisent souvent les nutriments hydroponiques avec de bons résultats, mais cette technique n’est pas recommandée aux débutants.

Éléments nutritifs et matières organiques pour le cannabis

Ce qui distingue le sol des milieux hydroponiques est la présence de matières organiques non inertes telles que l’humus, le compost, le fumier et les vers moulus contenant de nombreux macro et micronutriments. Une grande partie de la valeur nutritive de ces substances est toutefois bloquée sous une forme non soluble et doit être traitée par des microbes et des champignons du sol pour être utile à la plante. Les nutriments non organiques conçus pour la croissance du sol sont moins courants dans les ateliers de culture, car ils peuvent rapidement s'accumuler dans le sol, nuire à la vie du sol et empêcher l'absorption d'eau et de nutriments par le système racinaire.

Les engrais organiques et les nutriments pour le cannabis sont beaucoup plus tolérants, ils contiennent généralement moins d'éléments nutritifs immédiatement solubles et davantage d'éléments bénéfiques pour les organismes du sol. Le cultivateur débutant qui choisit d'utiliser le sol comme substrat serait bien avisé de s'en tenir aux engrais organiques et aux nutriments.

La clé du succès de la culture biologique consiste à cultiver dans le sol une population diversifiée et en bonne santé de microbes et de mycorhizes du sol. De nombreux mélanges de sol de qualité supérieure sont pré-inoculés avec ces organismes, et il existe de nombreux produits additifs (souvent coûteux) disponibles qui ajoutent une durée de vie accrue à votre milieu. Cependant, la meilleure méthode (et la moins chère) d’inoculation de votre sol consiste à utiliser du thé de compost activement aéré (AACT), ce que vous pouvez fabriquer vous-même avec quelques articles peu coûteux.

Il existe de nombreuses façons de cultiver du cannabis et chacune a ses avantages et ses inconvénients. Les sols organiques pardonnent plus les erreurs et les conditions moins qu'idéales, mais produisent souvent des rendements plus faibles et une croissance plus lente. La culture hydroponique et les nutriments synthétiques peuvent offrir de meilleurs rendements et des temps de floraison plus rapides, mais nécessitent beaucoup d’attention et de connaissances pour réussir. Le meilleur conseil pour le producteur qui commence à choisir des nutriments et des engrais est de s’assurer d'utiliser des produits compatibles avec votre technique et votre médium. Faire une petite recherche avant votre première croissance peut éviter le gaspillage d'argent dépensé en produits inutiles. Bonne croissance!

04/09/19

Traduit par l’équipe I.S.C

Si vous souhaitez vous former à la cannabiculture et devenir un expert, n'hésitez pas à vous inscrire à notre programme de formation en ligne

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK