Return to site

Culture de cannabis: comment crée-t-on de nouvelles variétés

Si vous souhaitez vous former à la cannabiculture et devenir un expert, n'hésitez pas à vous inscrire à notre programme de formation en ligne.

En parcourant la ​base de données des souches​ de plantes de cannabis sur internet , vous vous demandez peut-être ce qu’est un croisement de telle ou telle souche, ce qu’est une hybride ou un rétrocroisement, ou ce qu’est une souche parentale. Toutes ces activités ont trait à la sélection végétale - essentiellement, la sélection de plantes mâles et femelles afin de combiner ou d’affiner la génétique de deux plantes ou souches. La reproduction de deux souches différentes aboutit souvent à une nouvelle souche, ou hybride.

Les cultivateurs de cannabis font généralement des croisements pour purifier et renforcer les souches, associer des caractéristiques de souches ou améliorer certaines qui sont spécifiques et qui engendrent des rendements plus élevés, des arômes spécifiques, de la puissance et bien d'autres choses.

Lors de la culture et de la reproduction, il est important de savoir d’où proviennent vos semences et leur type de génétique. Il est indispensable d'avoir un historique détaillé de la manière dont un paquet de semences a été élevé ou de ce qui a été croisé.

La sélection végétale est un processus fondamental dans la culture du cannabis. La sélection est hautement technique et se fait généralement à une échelle commerciale, mais avec la légalisation croissante, la sélection gagne en popularité.

Les bases de la reproduction

Les plantes de cannabis peuvent être mâles ou femelles. Les plantes femelles, produisent les têtes collantes qui sont particulièrement appréciée par les consommateurs . Mais les plantes de cannabis mâles sont importantes pour le processus de sélection, car elles sont nécessaires pour polliniser les femelles produisant des bourgeons.

Prenons l'exemple de la souche ​Super Lemon Haze​ . C'est un hybride (ou une "croisement") de ​Super Silver Haze​ et de ​Lemon Skunk,​ ce sont les variétés parentes.


Pour ce faire, vous avez besoin d'un mâle provenant d'une souche pour polliniser une femelle venant d'une autre souche. Une fois pollinisée, la femelle produira ensuite des graines qui reproduisent les gènes des plantes mâles et femelles. Ces graines seront récoltées et cultivées séparément.


« Souvent, dans le cannabis, les traits de la plante femelle sont davantage liés aux semences que ceux de la plante mâle. Il faut donc choisir un mâle qui complétera les traits de la femelle », a déclaré Nat Pennington, fondateur et PDG de ​Humboldt Seed Company,​ qui cultive du cannabis depuis 20 ans. ."Tant de choses sont possibles avec des stratégies de sélection réellement appropriée."

Comment reproduire les plantes de Cannabis ?

Une fois que deux souches parentales sont sélectionnées pour la reproduction, un mâle et plusieurs femelles sont placés dans une chambre de reproduction pour contenir le pollen. Une chambre de reproduction peut être aussi simple qu'un environnement clos avec des bâches en plastique sur les côtés ou un environnement stérile spécialement conçu pour une reproduction à grande échelle.

"Un mâle en bonne santé peut polliniser jusqu'à 20 femelles, et par polliniser, je veux dire absolument recouvrir la plante de graines."
Nat Penningon.

Une fois dans la chambre de reproduction, vous pouvez faire pousser les plantes de manière ​végétative​ pendant quelques semaines pour les laisser grossir, mais ce n'est pas forcément nécessaire. Mettez-les sur un cycle de floraison de lumière : 12 heures de lumière, 12 heures d'obscurité.


Le mâle mature développera des sacs polliniques au cours des deux premières semaines de sa phase de floraison. Le pollen se dégage des sacs, se déplace dans les airs et atterrit sur les plantes femelles, en les pollinisant.

Avoir une chambre de reproduction fermée est important pour contenir le pollen et également pour l'empêcher de pénétrer à l'extérieur. 

Vous pouvez également ​contribuer à l'effort de pollinisation​ en secouant le pollen du mâle vers les femelles ou en collectant le pollen du mâle et en l'appliquant directement sur les femelles. Ces plantes femelles continueront de croître et de fleurir.

Lorsque les graines sont mûres, elles sont récoltées et stratifiées (ou séchées). «Le processus secondaire de maturation se produit après la mort de la plante, et la graine doit être stratifiée avant de germer», déclare Pennington."En général, la récolte des fleurs a lieu trois à quatre semaines avant la récolte des semences."


Ces semences, désormais un hybride des deux souches parentes, seront cultivées seules, en dehors de l'environnement de reproduction.

Phénotypes

Tout comme vous et votre frère / sœur pourriez avoir des attributs physiques différents de ceux de vos parents, chaque graine créée à partir d'une série de pollinisations croisées aura des attributs différents de ceux de ses souches parentales. Vous avez peut-être les yeux de votre père et les cheveux de votre mère, mais votre sœur a les yeux et les cheveux de votre mère. Chaque graine de cannabis est unique et exprimera différents traits, et différentes combinaisons de traits, d'une ou des deux souches parentes. Ces graines avec diverses expressions sont appelées phénotypes.

L'homozygotie garantit qu'une plante produira toujours les mêmes semences avec le même maquillage génétique.
Une plante qui produit un ensemble de phénotypes très variés est dite ​hétérozygote. Avec le cannabis, vous voulez généralement des graines ​homozygotes, des graines qui ont le même ensemble de gènes. L'homozygotie garantit qu'une plante produira toujours les mêmes semences avec la même constitution génétique, garantissant ainsi que les acheteurs et les consommateurs obtiendront la même plante ou la même graine à maintes reprises.

 

Une fois la souche croisée, l’éleveur devra choisir le phénotype de la nouvelle souche qu’il préfère. Revenons à l'exemple de Super Lemon Haze: cette souche tire beaucoup de sa structure de bourgeons , de sa production de trichome et de résine et de son apparence générale de Super Silver Haze. Mais elle tire ses saveurs et ses arômes de la Lemon Skunk.

La plante de cannabis Lemon Skunk a aussi tendance à devenir extrêmement haute et à avoir des têtes lâches, tandis que Super Silver Haze devient plus petite et a des têtes plus denses.


En sélectionnant des phénotypes spécifiques, un éleveur peut choisir les attributs qu’il souhaite conserver. Dans ce cas, un phénotype qui a la structure et la densité des bourgeons de Super Silver Haze ainsi que les arômes et les arômes de Lemon Skunk.

Rétrocroisement

L'élevage de haute qualité ne s'arrête toujours pas là. Une fois que l'éleveur a croisé une souche, réduit un phénotype et finalement obtenu ​celui-ci, il sera généralement rétro croisé avec cette même souche pour renforcer sa génétique.

Le rétrocroisement est une pratique dans laquelle un éleveur pollinise de manière croisée la nouvelle souche avec elle-même ou un parent. Cela renforce sa génétique et ses caractéristiques, tout en garantissant que ces gènes continuent de se transmettre de génération en génération.


L’hybride que vous avez acheté a connu des mois et des années de croissance, de croisement et de rétrocroisement, ainsi qu’un processus de sélection visant à choisir le meilleur phénotype de cette souche.


La cannabiculture est une question de temps et de patience.

Si vous souhaitez vous former à la cannabiculture et devenir un expert, n'hésitez pas à vous inscrire à notre programme de formation en ligne.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK