Return to site

Comment prévenir la pourriture des racines, la moisissure et la septoriose des feuilles sur les plants de cannabis ?

Si vous souhaitez vous former à la cannabiculture et devenir un expert, n'hésitez pas à vous inscrire à notre programme de formation en ligne.

Marcher dans un jardin rempli de plantes de cannabis saines, dynamiques et fortes est très agréable.

Malheureusement, quiconque a déjà cultivé du cannabis connaît également ce sentiment désagréable accompagnant l'apparition de la maladie dans son jardin. Bien que les plantes malades puissent être intimidantes, elles deviennent gérables une fois que vous avez compris ce qui se passe et appris à protéger votre jardin.

Voici trois maladies courantes de la plante de cannabis que vous devriez connaître et savoir gérer.

Qu'est-ce que la pourriture des racines (Pythium)?

La pourriture des racines est un problème grave qui atteint les racines malsaines.

Lorsque les plantes sont trop arrosées et manquent d'un drainage suffisant, les racines ne peuvent pas absorber d'oxygène et commencer à mourir.

Malheureusement, les plantes sous-arrosantes peuvent également causer la mort des racines. Des racines saines nécessitent un équilibre d'eau et un temps de séchage pour absorber l'oxygène. Une fois que des racines mortes sont présentes dans le sol, le prochain cycle d'arrosage créera un environnement idéal pour la pourriture des racines.

La pourriture affaiblit et détruit les racines, empêchant les plantes d’absorber des nutriments et de l’eau.

L'identification de la pourriture des racines peut être réalisée de différentes manières. Les systèmes hydroponiques accordent un accès visible aux racines des plantes.

Par conséquent, vérifiez si les racines sont de couleur brune, si elles sont gluantes et si elles n'ont pas la vigueur que vous voyez dans les racines saines. Si vous n’avez pas accès aux racines, vous remarquerez que les plantes infectées boivent moins d’eau, se développent plus lentement et présentent une multitude de carences en éléments nutritifs.

La pourriture des racines est presque impossible à réparer et entraîne l’absence de nutriments, le retard de croissance des plantes ou l’obligation de les éliminer complètement.

Comment prévenir la pourriture des racines du cannabis

Vous pouvez réduire vos risques de pourriture des racines en prenant quelques mesures préventives :
 

● Avoir un sol sain avec des populations de microbes et de bactéries bénéfiques. Ces populations aident à garder le champignon responsable de la pourriture des racines sous contrôle.

● Arroser vos plantes correctement. Cela signifie mesurer la quantité d’eau donnée à chaque plante et observer au jour le jour comment elles réagissent à la quantité d’eau donnée. Il est préférable de voir une plante commencer à se flétrir plutôt que d’abreuver pendant ce processus.

● Avoir un sol respirant. Cultiver dans des pots intelligents et ajouter de la perlite au sol sont deux moyens de faciliter le flux d'oxygène et de permettre au sol de s'écouler correctement.

Qu'est-ce que le mildiou ?

Le mildiou est une maladie courante qui se manifeste sur les feuilles et les bourgeons des plantes de cannabis.

Au début, vous le trouverez sur les branches inférieures d'une plante où l'exposition au soleil, le flux d'air et l'humidité sont moins importants. Ce type de moisissure se présente sous la forme d'une poudre blanche qui se dépose à la surface des feuilles.

Une fois apparu, il se propage rapidement et peut rapidement se retrouver sur les sites de bourgeons.

Heureusement, parce que l'oïdium est si visible, il est rare qu'une plante en meure. La principale préoccupation est que cela rend le produit impropre à la vente.

Comment prévenir le mildiou sur le cannabis ?

Il est courant que les jardiniers choisissent une voie préventive contre l'oïdium. Voici quelques bonnes pratiques à considérer :

● Vaporiser vos plantes avec des produits biologiques et des fongicides

● Tailler vos plantes pour augmenter le flux d'air

● Pulvériser du thé de compost ou des solutions avec différents niveaux de PH pour perturber la propagation de la maladie

● Faites attention aux gènes qui sont sensibles à l'oïdium et envisagez de vous concentrer sur d'autres souches
 

Si votre jardin est infecté par l'oïdium, il existe un moyen de le supprimer en donnant un bain de cannabis récolté dans une solution de H2O2 / H2O.

En mélangeant une petite quantité de 3% de peroxyde d'hydrogène (H2O2) avec de l'eau, vous créez une solution qui stérilise les plantes récoltées et élimine le mildiou. C'est un processus fastidieux, mais il peut vous sauver d'une culture infectée.

Qu'est-ce que Leaf Septoria?

La septoriose de la feuille est une maladie d'aspect dur qui apparaît d'abord sur les branches inférieures et provoque le jaunissement des feuilles. Elle se manifeste pendant l'été lorsque les températures élevées combinées aux pluies d'été ou à l'humidité résultant de l'arrosage rendent le feuillage trop humide. Les carences en azote peuvent également servir de catalyseur à la maladie.

Bien que la septoriose des feuilles ne tue pas vos plantes, elle réduit les rendements. Une fois que vous remarquez l’infection, il est important d’enlever et d’éliminer les feuilles. Évitez de placer le matériel infecté dans votre tas de compost pour éviter de futures épidémies. La pulvérisation sur les plantes de fongicides Bacillus subtilis peut également aider à ralentir la propagation de la maladie.

Comment prévenir la septoriose de la feuille sur le cannabis ?

Pour prévenir ou réduire le risque d'épidémie, vous pouvez prendre certaines mesures :

● Vous devez avoir un espace de jardin propre avec des sols sains. C'est la mesure préventive la plus importante que vous puissiez prendre. Si vous avez une épidémie, vous devrez peut-être remplacer votre support de culture avant de replanter.

● Nettoyer toute votre salle de culture, surtout si vous exploitez un jardin intérieur.

● Utiliser des lignes d'égouttement pour arroser vos plantes afin que les feuilles ne soient pas mouillées

● Espacer les plantes plus loin pour aider à garder l'humidité directe sur les plantes et les niveaux d'humidité bas

La pourriture des racines, l'oïdium et la septoriose des feuilles ne sont que quelques-unes des maladies les plus courantes pouvant apparaître sur les plantes de cannabis.

Parmi les autres maladies figurent le virus de la mosaïque du tabac, le fusarium et la verticilliose.

Toutes ces maladies ont un thème commun en matière de contrôle : la prévention. Les jardiniers doivent fournir aux plantes les nutriments, les bactéries et les microbes adéquats pour être prêtes à faire face aux infections pour les mêmes raisons que nous, les humains, mangeons sainement et faisons de l'exercice pour prévenir les maladies.

Enfin, en plus de la prévention, la génétique joue un rôle important en déterminant à quel point une maladie peut être débilitante pour une plante. Observez votre jardin, observez les tendances et conservez des gènes stables et bien âgés.

 

30/07/2019

Trevor Hennings

Traduit par l'équipe ISC

Si vous souhaitez vous former à la cannabiculture et devenir un expert, n'hésitez pas à vous inscrire à notre programme de formation en ligne.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK